Classement Des Vins De Bordeaux

Edition du 21/03/2017
 

Maison RIVIERE, Propriétaire

Exemplaires

Clos des MENUTS - Maison RIVIERE

Ici, on cultive et valorise plus de 100 ha dans la région bordelaise. 


En trente ans, Jean-Pierre et Philippe Rivière ont constitué un vrai domaine, fait de propriétés distinctes, chacune ayant sa spécificité. Dans les années 50, le Clos des Menuts, ne comptait qu'un seul hectare. Aujourd'hui, il s’étend sur 25 ha tout près des remparts de la cité médiévale, pour l'essentiel à l'ouest de la commune. Situé au cœur même de Saint-Émilion, le Clos des Menuts possède de superbes caves médiévales monolithes à température constante de 12°. Il y règne une “religiosité” propice au vieillissement de ces grands crus en fûts de chêne. En 1978, il s’agrandit d'installations rénovées à l'extérieur du village. Le Clos des Menuts, fleuron des frères Rivière, est le laboratoire expérimental de l'ensemble des propriétés. Ainsi, en 1997, il a bénéficié en précurseur de vendanges manuelles en cagettes qui seront plus tard appliquées à toutes les exploitations, comme la culture raisonnée, généralisée en 2001 à l'ensemble du Clos des Menuts. “Toutes nos terres ne se ressemblent pas, précise-t-on ici. Depuis 2001, nous avons repensé nos méthodes de culture en fonction de ces différences, dues principalement à leurs particularités géologiques. C’est ainsi que nos traitements phytosanitaires sont particulièrement contrôlés et compatibles avec les bonnes pratiques de la culture raisonnée. Ainsi, la plupart de nos parcelles sont enherbées, ce qui a pour principal avantage de réduire significativement les doses d’herbicide, d’une part, alors que l’herbe retient les produits de traitements, d’autre part. Tous les traitements utilisés sont estampillés “respectueux de l’environnement” et afin d’assurer une totale traçabilité sur la conduite des vignobles, chaque intervention est soigneusement consignée. C’est en tenant compte de la nature même de chaque terre, que ce travail prendra pleinement son sens. Ainsi, un sol de graves comme celui de notre Château Moulin de Lavaud, est peu propice à l’enherbement et devra donc faire l’objet de vendanges vertes en juillet et en août, visant à éliminer les raisins en surnombre. Nécessairement plus “sévères”, elles sont garantes d’un strict contrôle des rendements. Ce sont parfois des travaux d’envergure comme la reconstitution des parcelles, le drainage comme cela fut entrepris pour le Château Haut-Piquat ou le remplacement complet des vignes qui permettront aux terroirs d’exprimer tout leur potentiel. Les bonnes pratiques doivent également se retrouver pendant toute la conduite du vignoble et, lors, de ce moment si particulier, que constitue les vendanges. Pour le Clos des Menuts, c’est un effeuillage manuel, 45 jours avant la récolte qui viendra soutenir la maturité de nos raisins. La taille Guyot double, les vendanges manuelles transportées en cagettes jusqu’au cuvier où s’opère un second tri des meilleures grappes…” Ces efforts se retrouvent dans ce très beau Saint-Émilion GC Clos les Menuts l’Excellence 2010 (belle étiquette orange vif), issu des plus anciennes parcelles, avec ces arômes caractéristiques d’épices et de griotte, un vin superbe, bien charnu, typé, de couleur grenat, savoureux en bouche, concentré, gras et persistant, avec un beau volume en finale.  Savoureux Saint-Émilion GC 2012, de couleur grenat soutenu, d’une belle intensité, très parfumé (framboise, épices), alliant distinction et richesse. Le 2011, de couleur cerise intense aux reflets pourpres, dégage un nez distingué et persistant de fruits noirs et d'épices, et des tanins bien enveloppés. Succulent 2010, avec des notes de prune surmûrie, dense et bien corsé, ferme en bouche, aux tanins veloutés mais bien présents. Le 2009, parfumé, persistant, associe finesse et richesse aromatique, au nez de pruneau, de cannelle et d’humus, de bouche veloutée, d’excellente évolution. Remarquable 2008, structuré, au nez persistant où dominent des notes de cassis, de griotte et d’épices, un joli vin long en bouche, très classique, d’excellente évolution. Le 2007, très parfumé, typé, fort bien élevé, marie couleur et matière, un vin au nez expressif à dominante de pruneau et d’humus, aux tanins moelleux, charmeur. Le 2006 commence à se goûter très bien, de couleur intense et sombre, avec des arômes puissants et subtils où s’entremêlent les épices, les fruits rouges et les baies sauvages, de bouche charnue. Goûtez aussi le Graves Château de Callac rouge, régulièrement réussi comme le Lalande-de-Pomerol Château Moulin de Lavaud, ou le Lussac-Saint-Émilion Château Haut-Piquat.

   

Maison RIVIERE, Propriétaire

Famille Rivière
Rue de L'Abbé-Bergey
33330 Saint-Émilion
Téléphone : 05 57 55 59 59
Télécopie : 05 57 55 59 51
Email : mriviere@riviere-stemilion.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT MEDOC
e_medoc.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
LATOUR (Hors Classe)
MOUTON-ROTHSCHILD
GRAND-PUY-LACOSTE
MONTROSE
PICHON-COMTESSE
CLERC-MILON
LASCOMBES
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(LAFITE-ROTHSCHILD)
(MARGAUX)
BATAILLEY
CANTENAC-BROWN
CLAUZET
HAUT-MARBUZET
TRONQUOY-LALANDE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(BRANE-CANTENAC*)
(LYNCH-BAGES*)
BEAU SITE
(CALON-SÉGUR*)
FONBADET
LA GALIANE
HAUT-BATAILLEY
DAVID
HAUT COTEAU*
LAMOTHE-BERGERON*
SAINT-HILAIRE*
COUDOT
FONTESTEAU*
HENNEBELLE
HOURTIN DUCASSE*
LE MEYNIEU*
LES MOINES
CASTERA
LAGORCE BERNADAS
LAMOTHE-CISSAC
BOIS CARRÉ*
GRAVES DE LOIRAC
CAMBON LA PELOUSE
CISSAC
CLEMENT PICHON
HAUT BARRAIL
LA CROIX
(LAFON ROCHET*)
RAUX
ROSE BRANA
TEMPLE DE TOURTEYRON
TOUR DU HAUT MOULIN
TOURTERAN
ESTEAU
FOURCAS-HOSTEN*
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BRIDANE
CARONNE-SAINTE-GEMME
CÔME
(COS LABORY)
LA MOULINE
LÉOVILLE-BARTON*
MAYNE LALANDE
ROLLAN DE BY
VILLEGEORGE
DESMIRAIL*
FOURCAS-DUPRÉ
DEVISE D'ARDILLEY
LAGRANGE
LAYAUGA DUBOSCQ
LE BOURDIEU*
PANIGON
MAUCAILLOU
PLANTIER ROSE
SAINT-ESTEPHE
SAINT-AHON
(TOUR-DU-ROC)
LOUSTEAUNEUF*
MARQUIS DE TERME*
MONGRAVEY
CROIX du TRALE*
DOYAC*
HOURBANON*
(LAMARQUE*)
PETIT BOCQ
REYNATS
SOULEY-SAINTE-CROIX
LUSSAN*
SAINT CHRISTOLY
LES MARCEAUX



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
AGASSAC
BEYZAC*
(GORRE*)
CHANTEMERLE
DOMEYNE
TOUR SIEUJAN
PONTAC-LYNCH
TOUR MARCILLANET
SIORAC
LABADIE
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
ESCOT
MOULIN ROUGE
(POUJEAUX)
(TOUR DE BY*)
VITICULTEURS FORT MEDOC*
DONISSAN*
GRANINS-GRAND-POUJEAUX*
FAUGEROUX
LARRIVAUX
LE TEMPLE*
(SIGOGNAC)
SÉRILHAN

 A l'honneur

 Suivez nous

Patrick Dussert-Gerber sur Facebook Patrick Dussert-Gerber sur Twitter Patrick Dussert-Gerber sur LinkedIn Patrick Dussert-Gerber sur Viadeo




MILLESIMES 2016
Edition annuelle

Le terroir, sinon rien

Les grands vins racés et ... les autres

EXCLUSIF

Feuilletez gratuitement MILLESIMES en ligne comme le vrai magazine en tournant les pages

CLIQUEZ ICI


Recevez MILLESIMES en édition interactive PDF dès votre règlement
7 €
(format numérique PDF)

Recevez MILLESIMES en édition papier 464 pages en couleur présentation luxueuse


France Métropolitaine
15€
(port prioritaire compris)



 Les classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château LAGRANGE Les TOURS


Un domaine de 22 ha de vignes plantées d'un seul tenant, dans un ensemble de 38 ha. Le terroir argilo-calcaire bénéficie d'une belle exposition. L'encépagement est constitué de 65% de Merlot, 25% de Cabernet-Sauvignon et 10% de Cabernet franc. Beau Bordeaux Supérieur Château La Croix Saint-Benoît 2011, au nez où dominent le pruneau et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois, qui développe des arômes séduisants de cassis et de sous-bois, avec des tanins veloutés, qu’il faut apprécier sur un civet de lapin ou une daube de bœuf, par exemple. Le 2010 est charnu, aux tanins fermes mais soyeux, d’une jolie concentration, aux notes de groseille, d’humus, généreux, de couleur pourpre, de bouche classique comme le 2009, corsé et gras, associant structure et élégance, parfumé (mûre, cannelle), de belle couleur pourpre et de bonne évolution. ­­Le Bordeaux Supérieur 2015, intense en couleur comme en arômes, aux tanins présents, avec ces notes de mûre et de griotte, est un vin riche et généreux, de bonne garde.  Excellent Bordeaux Clairet rosé Les Ormes de Lagrange 2015 (médaille d’Or au Mondial de Bruxelles 2016), de robe délicate, un vin rond, frais en bouche et bien marqué par les fleurs fraîches et la fraise. 

Michel et Pierre Choquet
30, rue de Bernescut
33240 Cubzac-Les-Ponts
Téléphone :05 57 43 04 96
Télécopie :05 57 43 04 96
Email : vignobles.choquet@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-lagrange-les-tours.fr

Château DARIUS


Un vignoble de 6 ha 60 sur sols argilo-calcaires. Agriculture raisonnée.  Excellent Saint-Émilion GC Darius 2012, 60% Merlot, 40% Cabernet franc, riche en couleur, tout en nuances aromatiques en bouche, où se mêlent la griotte et l’humus, ample et fondu, aux tanins savoureux, un vin qui mêle finesse et structure. Le 2011, charpenté et équilibré, parfumé (griotte, humus...), un vin intense au nez, plein en bouche, velouté, bien classique du millésime, d'un beau rouge profond. Le 2010, de belle attaque ronde et charnue, généreux et persistant, aux arômes prononcés de fruits rouges, est un vin suave et harmonieux, séduisant, d’un beau volume en bouche souligné par des tanins fins.

Michel et Odette Pommier - GFA Des Pommier

33330 Saint-Laurent-des-Combes
Téléphone :06 24 38 06 83
Email : gfadespommiers@orange.fr

Château Le SIRON


Les 2e et 3e générations scellent aujourd’hui leur passion du vin pour travailler autour de ce domaine de 57 ha. Beau Bordeaux Supérieur Quercus 2012, 50% Merlot, 45% Cabernet-Sauvignon, 5% Cabernet franc, riche au nez comme aux papilles, charnu, puissant, aux nuances de fruits macérés et d’épices, d’une belle complexité, avec des tanins denses et veloutés, à déboucher sur un jarret de veau aux petits oignons ou une côte de boeuf marchand de vin. Le 2010, d’une belle puissance, d’un équilibre soyeux, est complexe, avec ces nuances de fruits rouges bien mûrs et une touche de cannelle très caractéristique. Excellent Bordeaux Supérieur cuvée Réservée 2012, d’un beau rouge profond, ample et fruité, avec ce nez où dominent la groseille mûre et la violette. Le 2010 se goûte très bien, avec des senteurs de fruits rouges cuits. Le Bordeaux rouge Château Le Siron 2013, de bouche souple, est à déboucher sur des magrets. Le Bordeaux blanc a des senteurs de rose, de lis et de fleur d’acacia, un joli vin, tendre et nerveux à la fois.

Annie Ginelli
2, Le Siron
33490 Saint-Martin-de-Sescas
Téléphone :05 56 76 44 79
Télécopie :05 56 76 43 10
Email : contact@chateausiron.com
Site personnel : www.chateausiron.com

CHATEAU MACQUIN


Le Château Macquin s'étend sur une superficie de 30 hectares plantés à 80 % de Merlots, 10% de Cabernets-sauvignon et 10 % de Cabernets-francs. Ses sols sont argilo-calcaires et son terroir remarquable par son exposition et sa composition lui permettent de produire des vins souvent plus estimés que beaucoup de grands crus de Saint-Emilion. Le vignoble compte 5500 pieds de vignes à l'hectare dont l'âge moyen varie de 15 à 60 ans. Il est enherbé au milieu du rang pour diminuer la production et augmenter la qualité des sols en développant l'humus naturel. Le cuvier qui date de 1885 a été entièrement réaménagé dans les années 80. Tout en conservant les cuves en chêne, doublées d'inox, Denis Corre-Macquin a fait construire une cuverie moitié acier inoxydable, moitié béton. Les températures de fermentation sont contrôlées par un système de thermorégulation automatisée et la vinification surveillée par deux oenologues réputés. Denis Corre-Macquin accorde un intérêt tout particulier à la culture de la vigne; un intérêt écologique et constant qui est le premier et indispensable maillon, à ses yeux, pour l'élaboration d'un grand cru. Aujourd'hui,on oublie trop souvent que l'excellence d'un vin commence avec une vigne saine et épanouie. Afin d'améliorer encore la qualité de notre production, les vendanges s'effectuent à la machine depuis 1980. Car en choisissant précisément la date de début des vendanges de chaque parcelle et en adaptant le ramassage à la pluviométrie, le raisin arrive au cuvier le plus rapidement possible, dans un état parfait de maturité. Il est ensuite trié sur deux tables de tri avant d'être mis en cuve. Après une longue macération, le vin est écoulé et mis en cuve puis en barriques. Le chai abrite 246 barriques de chêne remplacées par tiers tous les ans. Le vin repose de douze à dix huit mois en barriques avant d'être mis en bouteilles où il attendra au moins dix ans pour être dégusté à son apogée.

Denis Corre-Macquin

33570 Montagne
Téléphone :05 57 74 64 66
Télécopie :05 57 74 55 47
Email : chateaumacquin@vinsdusiecle.com
Site : chateaumacquin
Site personnel : www.chateau-macquin.com


> Nos dégustations de la semaine

Château FAYAU


Depuis plus de 180 ans, le nom de Médeville traverse les générations de tradition vigneronne, et voit son domaine viticole s’étendre, se moderniser et se pérenniser. Aujourd’hui, sept générations plus tard, toujours passionnés, Jacques, Jean et Marc Médeville dirigent l’exploitation.
Le Cadillac Côtes de Bordeaux Le Jardin de Louisa 2012, 40% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon, 30% Cabernet franc, persistant au nez comme en bouche, gras, aux tanins fins, mûrs et savoureux, avec des nuances de groseille et de fumé, est un vin bien structuré. Le Graves Château Mouret rouge 2012 (50% Cabernet-Sauvignon, 45% Merlot, 5% Cabernet franc), équilibré, parfumé, aux tanins fermes, au nez complexe de cassis et d’épices, associant souplesse et structure, est un vin qui commence à s’ouvrir.
Excellent Graves Château Peyreblanque rouge 2011, au nez subtil où dominent les fruits très mûrs et le fumé, gras et persistant, alliant rondeur et charpente, un vin riche. Joli Graves blanc Château Boyrein 2015, où s’entremêlent des notes d’amande, de pomme et de bruyère, de bouche harmonieuse, un vin suave et sec à la fois, vraiment charmeur.
Le Bordeaux blanc Clos des Capucins est franc, tout en rondeur, avec une note de fraîcheur caractéristique, comme le Bordeaux Fayau rosa, tout en charme, conjuguant charpente et nervosité à la fois. Goûtez le Fayau Cadillac Réserve 2007, d’une très belle couleur, aux arômes de fruits blancs et de genêt, avec en bouche des notes subtiles de pain d’épices et de rose, d’une belle persistance, associant charme et puissance. 
Il y a aussi le Cadillac Côtes de Bordeaux cuvée Jean Médeville 2012, élevé en fûts de chêne, de couleur grenat intense, ample et parfumé, aux connotations de petits fruits mûrs (cassis, mûre) et d’humus, un vin corsé, ferme et persistant en bouche. Le Graves Château Mouret rouge 2012, 50% Cabernet-Sauvignon, 45% Merlot, 5% Cabernet franc, équilibré, parfumé, au nez complexe de cassis et d’épices, mêle souplesse et structure. Joli Bordeaux rosé Château Fayau 2015, de bouche fine, aux arômes de fruits frais, d’une longue finale parfumée, idéal sur un poisson au four.

Jean Médeville et Fils

Vignobles BURLIGA


Une exploitation familiale de 60 ha, et plusieurs crus, où, dans un souci de préservation de l’environnement et sa biodiversité, on utilise toutes les techniques d’agriculture raisonnée et biologique.
Il y a leur Château Paulin Bordeaux Supérieur rouge 2012, d’un beau rouge profond, concentré, ample, velouté et fruité en bouche, avec des tanins souples et bien fermes à la fois. Le Bordeaux Supérieur rouge Château La Lande de Taleyran 2011 est bien charpenté, riche et rond à la fois, parfumé, aux notes de fruits mûrs, fondu mais puissant en bouche.
Le Bordeaux rosé Château Paulin 2015, tout en bouche, est un joili vin où la vivacité vient épauler une finale aromatique dominée par des nuances d’agrumes frais. Le Château La Lande de Taleyran Entre-Deux-Mers 2015, médaille d’Or Paris 2016, avec ce nez de fruits à chair blanche (pêche de vigne), un vin régulièrement réussi, de bouche flatteuse et florale.

Jacques et Arnaud Burliga
6, route de l'église
33750 Beychac et Caillau
Tél. : 05 56 72 98 93
Fax : 05 56 72 81 94
Email : contact@burliga.com
www.burliga.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château TOULOUZE


Au sommet. “Les terres du Château Toulouze, expliquent ces propriétaires sympathiques, dépendaient d’un vaste ensemble foncier, propriété du Château de Vayres. Ce dernier, édifié au XIIIe siècle à l’emplacement d’un oppidum gallo-romain dominant la Dordogne, fut une des résidences du roi Henri IV. La propriété dans sa forme actuelle, 27 ha d’un seul tenant, bâtiments et vignoble, correspond à ce qui subsiste d’un vaste domaine viticole et d’élevage de plus de 70 ha, édifié à la fin du XIIIe siècle, à la suite de la Révolution française et démantelé petit à petit par le jeu des successions. Le vignoble totalement restructuré en 1986, exprime la montée en puissance de l’expression du terroir.
Pour Alain Cailley, “le 2015 s'annonce excellent: structure, matière, fruité sont présents. La date des vendanges a été capitale, assez tôt, pour éviter des degrés alcooliques extravagants et obtenir de beaux Ph, ainsi l'on ne dépassera pas 13°5. Le réchauffement climatique a joué sur le manque d'acidité, le millésime 2015 est tendre, vif, corsé, ce sera un vin de garde dans la lignée des 2009, et 2010. Millésimes en vente en 2016 : 2010, 2012, 2013. Une médaille pour le 2012. En phase de vente du domaine, Alain Cailley restera, néanmoins, présent comme conseiller pour la vinification et la commercialisation auprès du nouveau propriétaire qui a le projet de construire un chai neuf très performant.”
On comprend sa place dans le Classement en débouchant ce Graves de Vayres Grande cuvée 2013 (Merlot majoritaire, 20% de Cabernets, vendanges manuelles et tardives pour rechercher la maturité, élevage 12 mois en 1/2 muids de chêne, mise en bouteilles 18 mois après les vendanges, filtration douce), un vin aux notes de framboise et de cannelle, d’une belle harmonie, séveux, généreux et persistant en bouche. Le 2012 est d’une belle couleur pourpre, tout en puissance et finesse, avec beaucoup de matière, des arômes de fruits rouges surmûris présents et complexes.
Le Château Toulouze Graves de Vayres Traditionnel 2013, de robe grenat, est tout en souplesse, au nez complexe (cerise, épices...). Très bon 2012, qui a des tanins soyeux, un joli vin au bouquet subtil et ample (violette, pruneau), de bouche très équilibrée et bien persistante. Le 2011, au nez dominé par le cuir et les framboises, d’une belle intensité en bouche, qui allie distinction et richesse, est un vin ample et très savoureux, d’une belle finale. Goûtez le Bordeaux Supérieur Le Maine Martin Nouvelle Génération 2013 (Merlot 75%, 25% de Cabernets, vendanges manuelles, vinification parcellaire, cuves ciment et Inox, macération post fermentaire 15 à 20 jours...), corsé, parfumé, avec ces notes de mûre et de sous-bois, et leur Bordeaux Supérieur Château Le Maine Martin Sélection Vieilles Vignes 2012, dense et corsé, aux notes fruitées, épicées, où dominent en bouche les fruits rouges frais et une note poivrée.

Jérôme, Évelyne et Alain Cailley

> Les précédentes éditions

Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015

 



Château PANCHILLE


Château PENIN


Château LAFARGUE


Château LARRAT


Château CHENE-VIEUX


Château BOUSCAUT


Château LAUDUC


Château CERTAN de MAY de CERTAN


Château CANTENAC


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Château Les GRAVES de LOIRAC


Château HENNEBELLE


Château HAUT-MARBUZET


Château BOURSEAU


Château PONT LES MOINES


Château BOUTILLON


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Château La ROSE- POURRET


Château LASCOMBES


Château HAUT-LAGRANGE


Château BELLE GARDE



DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


CHATEAU MONT REDON


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


CHATEAU DES PEYREGRANDES


CHATEAU PONT LES MOINES


DOMAINE PIERRE GELIN


DOMAINE ALARY


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


CLOS TRIMOULET


CHATEAU TOULOUZE


CHAMPAGNE GOSSET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales