Classement Des Vins De Bordeaux

Edition du 05/07/2022
 

Château HAUT-MARBUZET

Sommet

Château HAUT-MARBUZET

Qualité est ma vérité


“Un vin n’a de génie que le génie de son terroir”, aime préciser Henry Duboscq. On pourrait donc penser que les hommes ne servent à rien, poursuit-il. À Haut-Marbuzet ce n’est pas tout à fait le cas. Le terroir de Saint-Estèphe donne des vins austères, virils et agressifs alors, que, par tempérament, je suis un homme volubile, extravagant et caressant. Ainsi, pour produire un vin que j’aime et qui me ressemble, je me suis battu “bec et ongle” contre ce terroir pour produire le plus marginal des Saint-Estèphe, c’est-à-dire, et cela m’a souvent été reproché, un vin séducteur dès sa mise en bouteilles, alors que ce n’est pas le style d’un Saint-Estèphe classique. J’ai dompté mon terroir par des méthodes de vinification qui me sont propres, et dont j’ai été un peu le pionnier. Le logement intégral du vin en barriques de chêne renouvelées tous les ans. J’avais découvert qu’un vin en barrique neuve puisait dans son contenant une onctuosité parfumée qui masquait l’agressivité traditionnelle venue du terroir. J’ai donc fait des recherches d’associations de différents chênes, sachant que, pour le bois aussi, l’influence du terroir apporte des saveurs différentes, selon les origines des chênes. C’est ainsi, que j’ai découvert que les chênes de l’Allier à forte chauffe, donnaient à mon vin ces notes empyreumatiques très caractéristiques. Je me suis rendu compte que les chênes de la forêt de la Nièvre apportaient ces légères notes toastées et un rien mentholé. Les chênes de la forêt de Tronçais à forte chauffe apportaient, eux, des notes de violette, de cassis et de framboise. Ainsi, l’association de ces différents chênes, et en fonction des millésimes, par leur vigueur tannique, donnaient au vin, une complexité très intéressante et gommaient, dans leur jeunesse, l’austérité et la rigueur des vins de Saint-Estèphe. On aurait pu penser, que le terroir était brimé, faussé par ces ajouts de chêne, c’était une erreur, car, après vieillissement, on se rend compte que l’influence des hommes et les techniques disparaissent, le terroir reprenant le dessus. Au bout de 4-5 ans, les tanins un peu virils de Saint-Estèphe dans leur jeunesse sont atténués, sont féminisés, comme quoi, le temps finit toujours par amenuiser les virilités les plus excessives. Château Haut-Marbuzet 2018 : pour le 2018, les Merlots ont été ramassés juste à maturité sans atteindre la surmaturité. Le vin a une fraîcheur assez exceptionnelle. Les vendanges ont été arrêtées pendant 5 jours pour permettre d’attendre la magnifique maturité technique et phénolique des Cabernets sauvignons. D’une très belle structure avec des tannins très fermes mais très mûrs, la couleur est rouge prononcé, le nez enthousiasmant, exhalations de fruits rouges affriolantes. Les saveurs gourmandes confirment le nez et le prolonge par une texture ferme, structurée et onctueuse. La finale laisse une impression soutenue, un rien rigoureuse mais l’influence du chêne pédonculé de chauffe moyenne, arrondit remarquablement cette finale. Après 2016, la nature nous permet de croire avec ce millésime à la répétition de l’exceptionnel. Château Haut-Marbuzet 2017 : sans avoir les degrés de perfections de 2015 et 2016, il nous fait retrouver les jolies notes du 2012 avec un nez éloquent, des fruits charnus finement compotés, des senteurs chaudes sans lourdeur ni mollesse. Château Haut-Marbuzet 2016 : comme toujours, l’extraction modérée privilégie l’élégance contre la puissance. Néanmoins, l’ensemble rappelle la perfection des 2010. Derrière un nez dominé par la violette et le moka, le vin est plein et velouté, sa présentation révèle une belle matière profonde dominée par une juste maturité de raisins. Le tout, confère une élégance rare, corolaire d’une noblesse évidente qui se manifeste par un prolongement d’éternité. Je n’hésite pas à appeler ce 55e millésime de ma production, “la beauté du monde” ! Château Haut-Marbuzet 2015 : il fait partie des très beaux millésimes à Haut-Marbuzet. Une maturité phénolique remarquable associée à une maturité technologique maîtrisée, (degré moyen de 13,5°). C’est un grand vin de couleur grenat intense, bien charnu comme nous les aimons, aux notes de pruneau, un vin marqué par son équilibre et son harmonie, qui associe puissance et distinction, de grande garde.”

   

Château HAUT-MARBUZET

Henri, Hugues et Bruno Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54

Email : infos@haut-marbuzet.net




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château de PASQUETTE


Les propriétaires du Domaine de la Paleine (voir Saumur), sont tombés sous le charme de cette propriété, un vignoble de 3 ha, situé au pied du coteau sud de Saint-Émilion, qui bénéficie d’un ensoleillement idéal. Terres légères sur fond argileux, faibles rendements. “Notre Saint-Émilion Grand Cru offre un très joli fruit expressif. C'est un vin croquant et au style sincère, c'est un peu “la marque de fabrique” de Pasquette, explique Marc Vincent. Les vignes ont 35 ans de moyenne d’âge, l’encépagement est à forte dominante de Merlot 80%, 10% de Cabernet franc et 10% de Cabernet-Sauvignon. J’ai un objectif de qualité très fort, les rendements sont limités, les tris sélectifs, je souhaite aussi positionner le vin dans un excellent rapport qualité-prix, raisonnable. Je veux, en effet, qu’il plaise au consommateur et qu’il ait envie d’en racheter.” Superbe Saint-Émilion GC 2018, 100% Merlot, élevage durant 18 mois en barriques neuves, complexe, d’une jolie robe grenat, aux tanins amples et veloutés, au nez persistant où dominent des notes de myrtille et d’épices, c’est un vin soyeux, structuré, vraiment très réussi dans ce grand millésime bordelais. Le 2016, qui sent la groseille mûre, de robe grenat, ample, aux tanins amples et soyeux à la fois, au nez intense, complexe, est d’une belle finale aromatique, et on vous le suggère avec du veau en osso bucco ou du bœuf sauce béarnaise. Exceptionnel Saint-Émilion GC Fleur de Pasquette 2015, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de fruits mûrs (cassis, cerise noire) et de truffe, il développe une bouche riche et savoureuse, c’est un vin qui commence juste à se fondre, vraiment remarquable.

Laurence et Marc Vincent
Lieu-dit Pasquette
33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
Téléphone :06 87 03 37 26
Email : chateaudepasquette@hotmail.fr
Site personnel : www.chateaudepasquette.com

Clos du PÈLERIN


Le vignoble est dans la famille depuis 3 générations (3,50 ha, essentiellement plantés de Merlot à 80%, le Cabernet franc et le Cabernet-Sauvignon se partageant à parts égales les 20% restants). Laeticia Bühler-Égreteau considère que “malgré le gel et le mildiou qui ont diminué la récolte, ce qui reste est qualitatif. Elle propose à la vente cette année les 2016, 2018, 2019 puis les 2020 auxquels s'ajoutent les vins produits par ses parents soit : 2004, 2007, 2012, 2013, 2014 et 2015.” Vous allez adorer comme nous ce très beau Pomerol 2019, il est riche en couleur comme en matière, au nez de fruits rouges à noyau et d’épices, très élégant, charmeur et typé, de belle garde. Superbe 2018, de bouche ronde, tout en harmonie, riche en couleur comme en matière, aux tanins structurés, que l’on peut commencer à savourer. Le 2016, qui allie une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, est particulièrement charmeur, velouté, d’une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie. Remarquable 2015, charmeur, au nez subtil où dominent le cuir et le pruneau confit, d’une très jolie concentration en bouche, aux tanins bien réels et fins, légèrement épicé, de garde. Beau 2014, corsé et gras, riche en couleur comme en matière, au nez de cerise et d’humus, très équilibré, classique, que vous pouvez commencer à déboucher avec un rôti de veau farci aux truffes ou un bœuf braisé aux carottes.

Norbert et Josette Égreteau, et Laeticia Bühler-Égreteau
3, chemin de Sales
33500 Pomerol
Téléphone :05 57 74 03 66 et 06 45 02 35 59
Email : egreteau.norbert@orange.fr

Domaine de GRANDMAISON


Un domaine de 19 ha issu d’un terroir exceptionnel de graves siliceuses et d’argiles graveleuses parsemées de moellons calcaires (70% Sauvignon, 14% Sauvignon gris et 16% Sémillon pour les vins blancs; 63% Merlot, 27% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc pour les vins rouges). Vendanges manuelles, élevage du blanc 40% en barriques neuves pendant 6 mois sur lies fines et 60% en cuves sur lies également; le rouge : vin de goutte 85% de la récolte en barriques pendant 12 mois et vin de presse 15%. Le vin produit sur le domaine se caractérise par une expression minérale autant en rouge qu'en blanc reflétant le type de sol argilo-calcaire. La vigne est présente depuis longtemps au Domaine de Grandmaison : dès le XVIIIe siècle, Monsieur de Belleyme, Ingénieur cartographe du Roi Louis XV, mentionne notre crû alors appelé Barreyre. Au fur et à mesure des époques, la production de vin s’est parfois interrompue, (à cause du gel, du phylloxéra), et a parfois fait place à la polyculture. Grandmaison a aussi fait office de maison de campagne. François Bouquier, qui avait dû quitter son Cantal natal au début du vingtième siècle, y fit quelquefois les vendanges et acquit le domaine en 1939, quand il sut qu’il était à vendre. Puis, à partir de 1970, Jean (son fils) et son épouse Françoise reconstituèrent le vignoble et entreprirent la construction de l’actuel cuvier. Grandmaison entrait alors à nouveau en production. Depuis 1988, c’est François (leur fils) qui vinifie et avec son épouse Mayi, tous deux se consacrent à la propriété familiale depuis 1993.
“Lors des vendanges 2021, nous avons été impactés par la gelée du 7 Avril, nous indique François Bouquier, ce qui a réduit la récolte de 60%; néanmoins, à partir du 15 Août, le soleil est revenu jusqu'à fin Septembre et les vendanges se sont déroulées début Octobre. D'où une belle maturité, les vins blancs et rouges sont bien fruités et équilibrés. Sont commercialisés actuellement les rouges 2018, 2019 et les blancs 2019 puis 2020. Nous restons axés sur les soins du vignoble.” Remarquable Pessac-Léognan rouge 2019, c’est une réussite, au nez délicat, charpenté et équilibré, parfumé (griotte, humus...), c’est un vin intense au nez, ample en bouche, velouté, bien classique du millésime, de garde, bien entendu. Le 2018, est riche et suave, aux notes de fruits, de cannelle et d’humus, très équilibré au nez comme en bouche, servi par une belle structure, très prometteur. Très réussi Pessac-Léognan blanc 2020, persistant et racé, a un nez de pain grillé et de pêche, il est riche en arômes comme en charpente, un vin ample et gras, aux nuances de pomme mûre et de noix en finale. Le 2019, riche au nez, d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de noix, de citron et de pomme, et dégage une bouche puissante et une longue finale.

François et Mayi Bouquier
182, avenue de la Duragne
33850 Léognan
Téléphone :05 56 64 75 37
Email : courrier@domaine-de-grandmaison.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domaine-de-grandmaison
Site personnel : www.domaine-de-grandmaison.fr

CHATEAU LA GALIANE


Le Château La Galiane doit son nom au Général Anglais "Galian" qui depuis ce lieu commandait les troupes anglaises pendant l'occupation de l'Aquitaine au XVe siècle. Exploitation familiale depuis plusieurs générations, sa superficie de 5 hectares plantée de 45 % de Merlots, 50 % de Cabernets Sauvignons et 5 % de Petits Verdots présente un parfait équilibre, très classique et traditionnelle de l'appellation Margaux. Le vignoble est réparti sur des croupes de fines graves. Cultivé de père en fils, les vins de La Galiane ont une belle couleur rubis et sont finement bouquetés, très harmonieux et suave en bouche avec des tanins fins et élégants, ces vins possèdent une belle aptitude au vieillissement. Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox Château Charmant possède des ceps de vigne centenaires et le vignoble de 5 hectares est implanté sur des croupes de fines graves à galets abondants et labouré. les vendanges sont faites à la main, la cuvaison est longue afin d'extraire tous les parfums et le vin est élevé en barriques durant 12 mois. Le Château Charmant produit un vin coloré, aromatique, très complexe et élégant, parfaitement équilibré, charpenté et souple à la fois qui s'épanouit superbement en vieillissant.


14, rue Alfred de Luze
33460 Soussans
Téléphone :05 57 88 35 27
Email : scea.rene.renon@wanadoo.fr
Site : chateaulagaliane


> Nos dégustations de la semaine

Château LAMOTHE VINCENT


Créé en 1920, ce vignoble de 80 ha sur des terroirs complémentaires : croupe argilo-siliceuse plus ou moins profonde reposant sur le calcaire rocheux, argiles sur marnes, limons argileux sur argiles profondes sols argilo-calcaires variés. ?La volonté constante d?associer des techniques anciennes et nouvelles, précise-ton, à nous pousser à adopter des méthodes naturelles, dont la plupart sont enracinées dans le passé de l?appellation Bordeaux. La lutte raisonnée est une approche écologique issue du bon sens paysan.?
De nombreux vins dégustés, dont ce Bordeaux Supérieur rouge cuvée Héritage 2018, 80% Merlot et 20% Cabernet-Sauvignon, de robe pourpre, avec ces senteurs de fruits mûrs (cerise noire, myrtille), d?épices et de réglisse, aux tanins souples, très bien équilibré en bouche (9 €).
Son Bordeaux rouge cuvée Intense 2019, 70% Merlot et 30% Petit Verdot, de robe grenat, au nez où dominent des notes de cassis et d?épices, est un vin long en bouche et de très bonne garde (7,50 €). Le Bordeaux rosé 2020, charmeur, où dominent la fraise et la rose, est d?une belle longueur (6 €).
Le Bordeaux rouge Libertae 2019 Sans Sulfites, vin certifié Vegan, dégage un bouquet avec ces notes de prune et de cannelle, un vin de couleur profonde, très réussi (8 €). Séduisant Bordeaux blanc Réserve 2020, où s?entremêlent des notes de pomme et de citron, à prévoir avec un filet de Saint-Pierre ou un tajine de sardines aux légumes (6 €).
Goûtez encore le Bordeaux Sauvignon blanc cuvée Intense 2020, 55% Sauvignon gris et 45% Sauvignon blanc, c?est un vin où s?entremêlent des notes de fruits blancs frais et de chèvrefeuille au palais, tout en harmonie (7,50 €). Joli Bordeaux blanc cuvée Héritage 2020, de robe limpide et brillante, il sent les fruits et le lis, suave, à la fois distingué et ample (9 €).
Il y a aussi ce Bordeaux rouge Merlot Cabernet franc cuvée Réserve 2019, de robe soutenue, avec cette touche de fraise des bois mûre, souple et corsé à la fois, qui demande une cuisine assez épicée (6,50 €).
Quant au Bordeaux Supérieur rouge Le Grand Rossignol 2018, 100% Merlot, aux complexes senteurs de sous-bois, de poivre et de mûre, il mêle structure et rondeur, il est corsé et bien épicé en bouche (20 €).

Vignobles Vincent
3, chemin Laurenceau
33760 Montignac
Tél. : 05 56 23 97 72
Email : info@lamothe-vincent.com
www.lamothe-vincent.com
 


Château GONTET - Vignobles Robin


Vignoble de 17 ha sur coteau et plateau argilo-calcaire. Voir aussi le Château Rol Valentin.

Beaucoup aimé leur Puisseguin Saint-Émilion 2018, 70% Merlot et 30% Cabernet-Sauvignon, un vin généreux, très aromatique, avec des tanins soyeux, de bouche dominée par des nuances persistantes de griotte, de cannelle et de fumé, bien charnu (14 €).

Jean-Loup et Nicolas Robin
Château Rol Valentin - 2, lieu-dit Bel-Air
33330 Saint-Etienne-de-Lisse
Tél. : 05 57 40 13 76 et 06 35 49 93 38
Email : contact@vignoblesrobin.com
www.vignoblesrobin.com
 


Château les MOINES



> Les précédentes éditions

Edition du 28/06/2022
Edition du 21/06/2022
Edition du 14/06/2022
Edition du 07/06/2022
Edition du 31/05/2022
Edition du 24/05/2022
Edition du 17/05/2022
Edition du 10/05/2022
Edition du 03/05/2022
Edition du 26/04/2022
Edition du 19/04/2022
Edition du 12/04/2022
Edition du 05/04/2022
Edition du 29/03/2022
Edition du 22/03/2022
Edition du 15/03/2022
Edition du 08/03/2022
Edition du 01/03/2022
Edition du 22/02/2022
Edition du 15/02/2022
Edition du 08/02/2022
Edition du 01/02/2022
Edition du 25/01/2022
Edition du 18/01/2022
Edition du 11/01/2022
Edition du 04/01/2022
Edition du 28/12/2021
Edition du 21/12/2021
Edition du 14/12/2021
Edition du 07/12/2021
Edition du 30/11/2021
Edition du 23/11/2021
Edition du 16/11/2021
Edition du 09/11/2021
Edition du 02/11/2021
Edition du 26/10/2021
Edition du 19/10/2021
Edition du 12/10/2021
Edition du 05/10/2021
Edition du 28/09/2021
Edition du 21/09/2021
Edition du 14/09/2021
Edition du 07/09/2021
Edition du 31/08/2021
Edition du 24/08/2021
Edition du 17/08/2021
Edition du 10/08/2021
Edition du 03/08/2021
Edition du 27/07/2021
Edition du 20/07/2021
Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020

 



Domaine de GRANDMAISON


Château LAGARDE


Château BOIS CARRÉ


Château LESTAGE-DARQUIER


Château LAFLEUR du ROY


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Château CASTERA


Château de MAUVES


Château de CHANTEGRIVE


Domaine de CARTUJAC


Château DARIUS


Château BALESTARD La TONNELLE


CLOS DES LUNES


Château La CROIX MEUNIER


Château BELLE GARDE


Château MAZEYRES


Château DESMIRAIL


Domaine de CHEVALIER


Château HAUT-MARBUZET


Château D'ARRICAUD


Château HAUT-CALENS


BORIE MANOUX


Château BELLEVUE-FAVEREAU


Château VOSELLE


Château VIEUX RIVALLON


Château LASCOMBES


Château ST ESTEPHE


Château LAYAUGA-DUBOSCQ


Château BERTHENON


Château BRONDELLE


Château La GALIANE


Château Le BOURDIEU


Château GRAND-PUY-LACOSTE



DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


H. DARTIGALONGUE ET FILS


CHATEAU TOULOUZE


CHATEAU PONT LES MOINES


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHAMPAGNE GOSSET


HENRY NATTER



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales