Classement Des Vins De Bordeaux

Edition du 06/03/2018
 

BORIE MANOUX

Coup de cœur

Château TROTTE VIEILLE

Propriétaire de la maison Borie-Manoux, la famille Castéja est surtout propriétaire de plusieurs crus remarquables (Châteaux Trotte Vieille, Beau-Site, Lynch-Moussas..).


Exceptionnel 2010, riche en couleur, au nez complexe de fruits rouges à noyau et de fumé, aux tanins présents auxquels il faut donner le temps de se fondre. Dans la lignée, ce très beau 2009, avec des tanins mûrs et fermes à la fois, qui se révèle complexe au nez comme en bouche, dominé par les fruits macérés et l’humus, un vin ample et flatteur, de belle garde. Superbe 2008, tout en couleur et en matière, au nez délicat, avec ces notes très persistantes de fumé, de mûre et d’épices, chaleureux, de grande évolution. Savoureux 2007, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de cuir et de mûre, aux tanins généreux, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau et la cannelle, un vin typé, que l’on appréciera sur un foie gras aux figues en feuille de brick. Le 2006, vraiment remarquable, avec des notes de cassis, de poivre et de sous-bois, aux tanins riches, d’un bon équilibre, allie une charpente réelle à un joli fondu aux papilles, de garde. Le 2005 est un bel exemple des grands vins de terroir (le sien se situe sur un rocher avec seulement 30 cm de terre), de couleur pourpre, racé, un beau vin concentré, tout en nuances aromatiques (fraise, cerise, myrtille), où toute la puissance de ce très grand millésime joue à plein. Voir aussi le Château Batailley, à Pauillac.

   

BORIE MANOUX

Philippe Castéja
86, cours Balguerie Stuttenberg
33082 Bordeaux
Téléphone : 05 57 24 71 34
Télécopie : 05 57 87 60 30
Email : domaines@borie-manoux.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT SAUTERNES ET LIQUOREUX
e_sauternes.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
RAYMOND-LAFON
YQUEM
COUTET (B)
DOISY-VÉDRINES
GUIRAUD
Clos JEAN (Loupiac)
RABAUD-PROMIS
LOUPIAC GAUDIET (Loupiac)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
FILHOT
CAILLOU
HAUT-BERGERON
LA TOUR BLANCHE
BASTOR-LAMONTAGNE
LAFON
LARIBOTTE
ROLLAND
MALLE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
ANNA
LAMOTHE GUIGNARD
BON
(CLOSIOT (B)*)
GRAVAS
(MYRAT)
PIADA
(SIGALAS-RABAUD*)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BEL AIR (Sainte-Croix-du-Mont)
(CLIMENS (B)*)
LAMOTHE-DESPUJOLS*
VALGUY
(ROMER DU HAYOT*)



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(CROS (Loupiac))
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(ARROUCATS (Sainte-Croix-du-Mont))

> Nos coups de cœur de la semaine

Château FONTESTEAU


Le Château, bâti et fortifié au XIIIe avec les moellons arrachés aux terres qui l'entourent, a été entièrement rénové en 1997 et s'érige au sein d'un bel environnement naturel de 100 ha, dont 32 de vignes élevées dans les principes de lutte raisonnée qui minimisent l'emploi de produits de synthèse en intégrant les défenses naturelles de la vigne (60% Cabernet-Sauvignon, 29% Merlot noir, 10% Cabernet franc, 1% de Petit-Verdot). Terroir sablo-graveleux sur dalle calcaire. Vinification traditionnelle dans une cuverie moderne en Inox équipée d’une régulation thermique, cuvaison de 3 à 4 semaines, élevage de 12 mois dans quelque 700 barriques de chêne des meilleures origines françaises. Renouvellement de 25% de barriques neuves par an... Dominique Fouin apporte une attention particulière à l'état de ses ceps en remplaçant ceux qui méritent de l'être afin de maintenir toujours un niveau optimal, et propose 3 vins : Fontesteau, Messire de Fontesteau et Variation de Fontesteau. Julien Jonquet, Directeur technique nous apprend que les ventes pour 2017 se porteront pour Château Fontesteau sur les 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2009, 2008 et 2002. Pour la cuvée Variation (plus tannique), ce sont les 2014, 2012, 2008 et 2007. Pour les Pauillac, le millésime 2014. “Le 2016 est parfait, nous dit-il, une belle coloration, une acidité assez haute qui n'empêche pas un certain équilibre, des tanins très soyeux, la qualité est bien présente, mais quantité minimale. Le millésime 2016 est bien supérieur au 2015.Il n'y aura pas de cuvée Variation sur le 2016 car la qualité de la récolte est trop homogène.” En projet, la construction d'une station d'épuration de traitements. Remarquable Haut-Médoc Cru Bourgeois 2015, 61% Cabernet-Sauvignon, 36% Merlot et 3% Cabernet franc, d’une belle couleur aux reflets violets, avec des nuances de groseille, de poivre et de cassis, un très joli vin, charmeur et puissant à la fois, tout en bouche, de garde.  Le 2014 est très savoureux en bouche, structuré, bien marqué par son terroir, gras et persistant, intense en arômes comme en structure, avec ces nuances de cassis et de sous-bois et de réglisse. Joli 2013, de robe grenat, aux notes discrètes de sous-bois et de prune, mêle charpente et souplesse, bien typé, aux nuances de fraise des bois et d’épices au palais, de bouche à la fois puissante et velouté. Excellent 2011, qui développe des notes subtiles et intenses de petits fruits noirs cuits et de réglisse, un vin tout en bouche, à la robe foncée, légèrement épicé en finale, avec des tanins mûrs et une charpente ample, à prévoir sur des pigeonneaux aux petits pois, voire un porc au caramel, par exemple.  Superbe 2010, classique de ce très grand millésime bordelais, riche en couleur, alliant finesse et structure, aux tanins soyeux mais présents, un vin velouté, parfumé, de belle matière, très réussi, donc très bien classé. Beau 2009, qui a largement mérité sa médaille d’Or Challenge International du Vin 2011, au nez dominé par le cuir et les framboises, d’une belle intensité en bouche, qui allie distinction et richesse, un beau vin ample et très savoureux, d’une belle finale. Profitez également des sept chambres du gîte.

Dominique Fouin

33250 Saint-Sauveur
Téléphone :05 56 59 52 76
Télécopie :05 56 59 57 89
Email : info@fontesteau.com
Site personnel : www.fontesteau.com

Château HAUT-MACÔ


Au sommet. Une exploitation familiale depuis quatre générations. La 3e génération, avec Jean et Bernard Mallet, donna un souffle nouveau, en consacrant un investissement conséquent dans l’outil de production. On le voit avec ce Côtes-de-Bourg cuvée Jean-Bernard 2014, sélection parcellaire, 80% Merlot et 20% Cabernet-Sauvignon, élevage en cuves et barriques neuves durant 10 à 12 mois, qui mêle structure tannique et rondeur en bouche, d’une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie. Goûtez le Côtes-de-Bourg Tradition 2015, 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc, élevage en cuves et barriques neuves de 1 et 2 ans pendant 18 mois. Savoureux Bordeaux Clairet de Haut-Macô 2015, 70% Merlot, 20% Cabernet-Sauvignon, 10% Malbec, gourmand, franc, parfumé, toujours à la tête de son appellation, idéal avec un bœuf en gelée ou un thon basquaise.

Anne et Hugues Mallet - Scea Mallet Frères
61, rue des Gomdauds
33710 Tauriac
Téléphone :05 57 68 81 26
Télécopie :05 57 68 91 97
Email : hautmaco@wanadoo.fr
Site personnel : www.hautmaco.com

Château LAFON


Le Château ainsi qu'une partie du vignoble sont enclavés dans les vignes du Château d'Yquem. Vignoble de 12 ha. Les vins collectionnent les récompenses. Superbe Sauternes cuvée Désir 2011, d'une très jolie concentration aromatique, de bouche savoureuse aux notes d'abricot bien mûr et de miel d'acacia, d'une longue finale. Le 2009, subtil, persistant, où l'on retrouve des notes franches de grillé, de brioche et de fruits confits, dense et distingué à la fois, est très fin, de garde. “Nous produisons cette cuvéee depuis 2006, elle provient d'une sélection très stricte de la vendange. Nous avons choisi une parcelle de 30 ares vieille de 50 ans située au pied du Château d'Yquem. Le raisin y est vendangé très tardivement, ce qui donne un vin très concentré aux arômes de fruits confits. Nous en produisons très peu et cette cuvée vieillit en barriques neuves.” Le Sauternes 2014, terroir de croupes graveleuses sur sous-sol argileux, vieilles vignes, 98% Sémillon, 2% Sauvignon, élevage 12 mois en fûts de chêne, est à dominante de fleurs blanches et de brioche, d’une belle persistance, dense au nez comme en bouche. Le 2013 est de bouche souple mais persistance, avec des nuances d’abricot confit, au nez comme au palais. Excellent 2011, aux senteurs subtiles, avec des notes de fruits jaunes confits, onctueux. Le 2010, médaille d'Argent au concours de Bordeaux, sent le pain grillé, les fleurs fraîches et la pêche jaune, avec cette nuance de fruits confits persistante, de très belle évolution. Goûtez le Château Nauton, une exploitation acquise en 2005. Les vignes situées sur un sol graveleux sur la commune de Fargues-de-Langon, non loin du Château Rieussec. Le 2014, dominé par sa finesse aromatique et une matière bien présente, est un vin onctueux, très parfumé (coing, abricot confit), à déboucher sur un Bleu de Bresse ou un strudel aux pommes. Le 2011, qui dévoile ces notes subtiles où s'allient les fruits blancs mûrs et le pain brioché, a eu la médaille d’Or au Concours de Bordeaux.

Olivier Fauthoux
EARL Fauthoux
33210 Sauternes
Téléphone :05 56 63 30 82 et 06 80 00 53 94
Télécopie :05 56 63 30 82
Email : olivier.fauthoux@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaulafon.fr

CHATEAU LA MOULINE


Jusqu’en février 1920, le Vicomte de Courcelles vivait avec sa famille sur le Domaine de La Mouline. C’est ensuite Ismaël LASSERRE qui devint l’heureux propriétaire de ce domaine d’une superficie de 4 hectares 70 ares et 37 centiares. Il l’exploitera jusqu’à son décès. Son fils André, assurera la succession et reprendra l’exploitation dans les années 40. Puis, sa fille Madeleine LASSERRE, épouse de Jean COUBRIS en héritera dans les années 60, et ensemble, ils en assumeront la responsabilité jusqu’au 19 mars 1981. Et c’est avec passion que leur enfant Jean-Louis COUBRIS accompagné de ses fils Jean-Christophe et Cédric, assure la vinification pour perpétuer la tradition familiale. Ils travaillent ensemble au développement de la propriété pendant les décennies 80 et 90. A ce jour, Cédric COUBRIS, continue l’exploitation de 22 hectares de vignes sur les 25 hectares de superficie de la propriété, avec ses deux filles Lucie et Julie. "2015 et 2016 sont deux millésimes exceptionnels qui rejoignent pour notre plus grand plaisir les 2009 et 2010", nous explique Cédric Coubris. "Après 2013 et 2014, très faible en volume mais avec une jolie qualité, nous avons la qualité et la quantité. Nous nous sommes même octroyés le luxe de vendanger les 4 cépages de la propriété en 4 temps. Les Merlots puis une première interruption avant de reprendre sur les Cabernets Sauvignon, idem pour les Cabernets francs et en fin les Petits Verdots." En attendant, vous pourrez découvrir ce Moulis-en-Médoc Cru Bourgeois 2012, élevé en barriques pendant 18 mois environ, médaille d’Argent Paris 2014, aux notes persistantes de sous-bois et de mûre, un vin qui allie structure et souplesse, aux tanins denses, qui se goûte remarquablement, parfait sur un lièvre ou de l’agneau.

Cédric Coubris
Chemin du Puy de Minjeon
33480 Moulis
Téléphone :05 56 17 13 17
Email : cedric.coubris@chateaulamouline.com
Site : chateaulamouline
Site personnel : www.chateaulamouline.com


> Nos dégustations de la semaine

Cru TRENQUINE


Un domaine familial de 3,50 ha, planté sur un terroir sablo-graveleux. Des vignes de 50 ans en moyenne et un encépagement à 85% de Sémillon, 10% Muscadelle et 5% Sauvignon. Les vendanges sont manuelles par tris successifs, la vinification et l'élevage sont traditionnels.
Très jolie place dans le Classement pour ce Sauternes Cru Trenquine 2007, ample au nez comme en bouche, aux notes discrètes de citron confit et de fleurs blanches, aux connotations florales subtiles, onctueux au palais, très abordable (9€).

Philippe Bayejo

33210 Preignac
Tél. : 06 74 13 02 13
Fax : 05 56 76 14 65
Email : philippe.bayejo@wanadoo.fr
www.crutrenquine.fr


Château PASCAUD


Beau Bordeaux Supérieur 2015, 100% Merlot, de bouche classique, intense, aux notes de cassis mûr et de fraise des bois, tout en arômes et structure, d?une belle ampleur, un vin corsé, très bien élevé. Le 2014, aux notes de cassis et de framboise, aux tanins ronds, ample et bien classique, est parfait sur une mousse de foies de volailles ou un caneton nantais aux navets.

Scea Jalousie-Beaulieu - Bernard Avril et Philippe Person
1, La Jalousie (Chai : 2, route de Marze à Galgon)
33133 Galgon
Tél. : 05 57 84 32 11
Fax : 05 57 74 38 62
Email : chpascaud@aol.com


Château CROQUE MICHOTTE


Au sommet. Le vin est racé et distingué, très représentatif de ce que doit être un vrai grand vin de Saint-Émilion, collectionne les récompenses, et c?est mérité.



?Le Château Croque-Michotte est une propriété familiale acquise en 1906 par mon arrière-grand-père, Samuel Geoffrion, explique Pierre Carle. Il se situe dans la partie ouest de Saint-Émilion sur des graves et des sables anciens charriés par la rivière l?Isle. Nous sommes entourés de différentes propriétés de Pomerol. Les 13,67 ha se composent de 74% Merlot, 25% Cabernet franc et 1% de Cabernet-Sauvignon. Nous sommes situés tout proche de Petrus et de Cheval Blanc, sur le plateau qui domine la vallée de la Dordogne.
Nous faisons volontairement de petits rendements entre 25 et 35 hl/ha pour obtenir des vins minéraux et de garde. La nature a ses caprices, je fais avec. Je ne mets pas d?engrais, pas de potasse, j?obtiens des vins avec une acidité élevée ce qui me permet de mettre moins de sulfite. Je veux produire des vins de terroir c?est ce que je recherche avant tout. Un vin de garde peut être agréable à déguster dans sa jeunesse pour son côté fruité, ensuite apparaissent des arômes tertiaires que les gens adorent. Plus le vin est concentré, et plus c?est un vin de garde qui conservera ses arômes qui évolueront bien avec le temps.
Depuis 1993, lorsque je suis arrivé à Croque-Michotte, je pratique l?agriculture biologique, comme le faisait mon arrière-grand-père, nous nous sommes équipés de matériel plus moderne, mais la démarche reste la même. Nous goûtons les raisins pour déterminer le passage des vendangeurs, nous attendons toujours la parfaite maturité, c?est primordial ! Cela fait plusieurs années que nous pratiquons le tri optique afin d?être plus précis. Nous ne faisons entrer dans les cuves que le meilleur. Nous ensemençons la vendange avec des bonnes bactéries qui arrivent congelées et qui vont concurrencer les mauvaises, nous ?occupons le terrain?. Cela permet d?attendre le travail des levures sans que le jus s?oxyde. Nous obtenons ainsi une plus grande pureté et netteté du fruit.
Nous vinifions en cuves et commençons les fermentations malolactiques avant les fermentations alcooliques, cela s?entrecroise. L?avantage est d?avoir moins de sulfite. Nous faisons quelques lots de vinification intégrale en faisant les fermentations en barriques. Je trouve que l?on a une meilleure intégration du bois au cours de l?élevage.
L?élevage est de 12 à 14 mois en barriques de chêne français de chauffe moyenne. Grâce à notre grand terroir, nous ne faisons que du grand vin.?

Vous allez facilement le constater par vous-même en débouchant ce Saint-Émilion GC 2014, au nez complexe où prédominent la groseille et les sous-bois, mêlant structure et charnu, un vin qui développe au palais des notes de fruits rouges cuits, de cannelle et de fumé, des tanins soyeux, tout en bouche, très savoureux. Le 2012, de couleur grenat intense, bien charnu comme nous les aimons, aux notes de pruneau, un vin marqué par son équilibre et son harmonie, qui associe puissance et distinction, de très belle évolution.
Le 2011, tout en finesse, se caractérise par une charpente solide et des nuances de fruits cuits, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, la mûre et les sous-bois, à savourer aussi bien sur un civet de lapin qu?avec des ris de veau sur canapé. Le 2010 est superbe, de base tannique importante et très équilibrée, aux arômes de fruits rouges cuits, de truffe, d?épices et de sous-bois, un vin ample, d?un remarquable équilibre en bouche, avec beaucoup de matière.
Le 2009 n?a rien à lui envier, très typé, aux tanins très soyeux mais fermes également, au nez complexe (fraise des bois, cuir), d?une belle intensité en finale, un vin riche en couleur, classique, alliant finesse et charpente, ample et persistant en bouche, certainement l?une des plus belles réussites de l?appellation dans ce millésime.



Pierre et Lucile Carle

33330 Saint Emilion
Tél. : 05 57 51 13 64
Email : croque.michotte@free.fr
www.croque-michotte.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016

 



Château du GRAND BOS


Château CORNEMPS


Château BOUTILLON


Château DEVISE d'ARDILLEY


Château du MOULIN VIEUX


Château FOURCAS-DUPRÉ


Château La HAIE


Château La MOULINE


Château FONTESTEAU


Château HAUT-MACÔ


Château LAUDUC


Vignobles PELLE


Château HOURTIN-DUCASSE


Château VALENTIN


Vignobles GASSIES-GAUTEY


Château Le MEYNIEU


Château Le CAILLOU


Château CHENE-VIEUX


Château Les MOINES


Château LAGARDE


Château LANIOTE


Château LAVISON


Château GRAND-PUY-LACOSTE


Château MELIN


Château FRANC LARTIGUE


Château VIEUX RIVALLON


Château CORBIN MICHOTTE


Château BALESTARD La TONNELLE


Clos TRIMOULET


Château La CROIX MEUNIER


Château FILHOT


Château PANCHILLE


Château de CHANTEGRIVE


Château BÉCHEREAU


Château CANTENAC



CHATEAU MONT REDON


DOMAINE TROTEREAU


DOMAINE DU CHALET POUILLY


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


DOMAINE DE LA RENAUDIE


CHARLES SCHLERET


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


DOMAINE ALARY


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales