Classement Des Vins De Bordeaux

Edition du 12/02/2019
 

Château de Mauves

Terroir

Château de MAUVES


Au sommet. Dominique et Michel Bouche poursuivent avec talent l’aventure familiale, débutée en 1965 par leurs parents, Bernard et Marie-Thérèse, aujourd’hui à la retraite. Cette jolie exploitation de 29 ha bénéficie d’un sol composé d’une grande variété de cailloutis comprenant des quartz et quartzites ocres, blancs, rouges et rosés, des jaspes, silex et lydiennes... un savant mélange harmonieux et chatoyant, réfléchissant parfaitement le rayonnement solaire. Merlot, Cabernet, Sémillon profitent ainsi de ce doux mûrissement. Ce phénomène naturel aide à produire des vins chaleureux, d’une saveur veloutée, très caractéristique des vins de Mauves. La vinification est très suivie par Dominique et Michel Bouche qui utilisent toutes les techniques modernes de thermorégulation. La stabilisation à froid est employée pour le rosé et le blanc, ce qui permet d’élaborer des vins très fruités_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruités. Le rouge bénéficie de fermentations plus ou moins longues adaptées au degré de maturation des raisins, toujours dans le but de privilégier le fruit dans les vins, les arômes, la chaleur, la suavité ce qui caractérise d’ailleurs les vins. Ils travaillent en culture intégrée, c’est-à-dire en installant une vie animale, des fleurs dans le vignoble, en biocontrôle. Le rouge : 60% Cabernet-Sauvignon, 40% Merlot. Macérations longues. Élevage de 18 mois. Le blanc est 100% Sémillon. L’élevage est classique, et nous observons une grande homogénéité de qualité entre les cuves de Merlot et celles de Cabernet. Le fruité c’est la typicité de Château de Mauves, c’est dû à leur façon de travailler. C’est leur père qui leur a transmis ce savoir-faire. 

   

Château de Mauves

Famille Bouche
25, rue François Mauriac
33720 Podensac
Téléphone : 05 56 27 17 05

Email : chateaudemauves@wanadoo.fr





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château La GRACE FONRAZADE


“Le Château connaît une deuxième vie depuis 2013, raconte François-Thomas Bon. Nous avons acheté la maison principale fin 2010, et après une longue réflexion, la décision de refaire la totalité des bâtiments a été prise en 2013. Les nouveaux chais ultra-modernes répondent au niveau d’exigence qualitative et technique que nous souhaitons. Les parcelles sont plantées sur 3 profils distincts : les sols marquées par la grave fine, les parcelles sur argilo-calcaire et enfin les sols sablo-argileux très riches en minerai de fer. Nous avons fait le choix d’être en Agriculture Bio, dans le respect des sols et de la nature (les Saint-Émilion sont en Agriculture Biologique dès le millésime 2013, les Bordeaux, à partir du millésime 2016). La propriété compte 5 ha en Saint-Émilion Grand Cru et 6 en Bordeaux ou Castillon Côtes de Bordeaux, ainsi que les parcelles de blanc car les vignes se trouvent sur la commune de Gardegan-et-Tourtirac.” Ce Saint-Émilion Grand Cru Château La Grâce Fonrazade 2015, charnu, puissant mais rond, tout en arômes, est de bouche ample, avec des senteurs de fruits cuits et d’épices en finale, de garde. Le 2014, alliant une finesse tannique à une structure en bouche persistante, est d’une très jolie finale avec des notes de fumé et de fraise des bois surmûrie, de belle garde. Le 2013, 75% Merlot noir, 15% Cabernet Sauvignon et 10% Cabernet franc, de couleur grenat, aux tanins savoureux, est très bien élevé, tout en nuances aromatiques, avec des notes de cerise confite et de poivre, de belle amplitude au palais, où s’esquissent des nuances de grillé et de réglisse, d’une grande persistance. Le Saint-Émilion Grand Cru Persevero du Château La Grâce Fonrazade 2015, 100% Merlot noir, dominé par les fruits rouges surmûris et les sous-bois, est un vin au nez intense, de bouche puissante où l’on retrouve le pruneau et le cuir, de garde. Savoureux 2014, alliant fermeté et rondeur, aux tanins riches, de robe intense, au nez persistant avec des nuances de fruits à noyau et une pointe d’épices douces. Il y a aussi le Bordeaux Supérieur rouge Château de Gardegan, 100% Merlot noir, aux notes de fruits rouges mûrs (cerise, cassis), de bouche corsée, le Bordeaux rosé Château de Gardegan, 100% Merlot noir, de belle teinte, aux notes de fraise et de rose, et ce Grand Vin Blanc du Château La Grâce Fonrazade, pur Sauvignon gris, un vin tout en nuances d’arômes, tout en subtilité.

François-Thomas et Bénédicte Bon - Earl Persevero
4, route de Jaquemeau
33330 Saint-Emilion
Téléphone :06 70 02 81 67
Email : persevero@lagracefonrazade.com
Site personnel : www.lagracefonrazade.com

Château La CROIX MEUNIER


­­­Cette propriété familiale, exploitée par la Scea Meunier et Fils depuis 1988, appartient aujourd’hui au Gfa Meunier. C’est la 5e génération qui dirige le domaine. Les premières parcelles de ce petit vignoble ont été acquises vers 1840, et sont situées sur des sables anciens à l’ouest du village de Saint-Émilion, à proximité du Château Figeac et du Château Cheval Blanc. Les vendanges se font manuellement, après avoir déterminé la date de récolte par analyses et dégustation des baies. Les raisins sont transportés au cuvier dans des bastes, puis sont égrappés, triés et foulés pour être ensuite acheminés dans des petites cuves pour la fermentation. Beau Château La Croix Meunier cuvée Georges Meunier 2015, de couleur pourpre, au nez confit, aux tanins très harmonieux, un joli vin, avec des senteurs de cassis et de cuir, riche mais d’une jolie souplesse au palais. Le 2014, à la robe profonde, aux arômes d'épices, de cuir et de myrtille, d’une belle complexité, qui développe des tanins gras et harmonieux, et des notes fondues en finale, aux nuances de réglisse et de mûre. 

Sandrine et Camille Meunier
N° 7 Montlabert
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 24 72 54 et 06 88 15 26 19
Email : sand.pierre.meunier@orange.fr

Château La MOULINE


Jusqu’en février 1920, le Vicomte de Courcelles vivait avec sa famille sur le Domaine de La Mouline. C’est ensuite Ismaël Lasserre qui devint l’heureux propriétaire de ce domaine d’une superficie de 4 ha 70 ares et 37 centiares. Son fils André, assurera la succession et reprendra l’exploitation dans les années 40. Puis, sa fille Madeleine Lasserre, épouse de Jean Coubris en héritera dans les années 60, et ensemble, ils en assumeront la responsabilité jusqu’au 19 mars 1981. Et c’est avec passion que leur enfant Jean-Louis Coubris accompagné de ses fils Jean-Christophe et Cédric, assure la vinification pour perpétuer la tradition familiale. A ce jour, Cédric Coubris, continue l’exploitation de 22 ha de vignes sur les 25 ha de superficie de la propriété, certifiée HVE (Haute Valeur Environnementale) depuis 2017. Les 2015 et 2016, nous dit Cédric Coubris, sont deux millésimes exceptionnels qui rejoignent les 2009 et 2010. Après 2013 et 2014, très faible en volume mais avec une jolie qualité, nous avons la qualité et la quantité. Grande réussite pour ce Moulis-en-Médoc Cru Bourgeois 2015, de robe intense, au nez complexe, un vin ample, persistant, structuré, bien corsé, ample en bouche, aux nuances de cassis et de poivre, aux tanins fondus mais présents à la fois, de garde. La cuvée L’Eminence de la Mouline 2015, une sélection des plus belles baies de la vendange et élevée dans 100% de barriques neuves, de couleur pourpre intense, a des tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, épices…), un vin alliant puissance et finesse, gras et intensité, idéal sur un chapon rôti ou une terrine de faisan aux fruits secs. Goûtez aussi le Listrac de la Mouline 2015, constitué par l'ensemble d'une parcelle, est tout en souplesse, tout en fruité, très séduisant comme le Charme la Mouline, et le Cheval la Mouline, une nouvelle marque du Château La Mouline qui met en avant l'emblème de la propriété. Quant au Domaine de Lagorce de la Mouline 2015, il est dominé par le cassis mûr, la violette et l’humus, de bouche ample.

Cédric Coubris - SAS Coubris JLC
Chemin du Puy de Minjeon
33480 Moulis-en-Médoc
Téléphone :05 56 17 13 17
Email : cedric.coubris@chateaulamouline.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaulamouline
Site personnel : www.chateaulamouline.com

CHATEAU PONT LES MOINES


Propriété familiale depuis quatre générations, le Château Pont Les Moines est situé au nord de Bordeaux, dans la région du Blayais, et s’étend sur la commune de Civrac de Blaye. Vignoble d’une superficie de 29 ha, sur sol argilo-calcaire, où les vignes ont une moyenne d’âge de 15 ans. Un encépagement classique de cette région (70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon), qui produit des vins colorés, charpentés et ronds en bouche. La vinification est traditionnelle, avec des cuvaisons longues et un élevage en cuves durant 14 mois. Voilà un remarquable Bordeaux Supérieur cuvée Louisa 2012, élevé en fûts de chêne durant 12 mois, dont 1/3 de barriques neuves, vinification traditionnelle avec cuvaison longue (vignes de 25 ans en moyenne, 65% Merlot et 35% Cabernet-Sauvignon, sur sol argilo-calcaire), charpenté, au nez de fruits rouges surmûris (cerise, cassis), de bouche puissante et corsée, légèrement épicée en finale, de robe grenat intense, tout en nuances, idéal sur un salmis de palombes. Le Bordeaux Bio Bran de Compostelle 2014, aux tanins mûrs, très parfumé, avec ces notes de sous-bois et de griotte, est tout en bouche. Excellent Blaye Côtes de Bordeaux rouge Pont les Moines 2014, de robe soutenue, un vin charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, de base tannique souple et très équilibrée. Séduisant Bordeaux blanc 2015, de bouche florale, un joli vin qui allie structure et vivacité, où l’on retrouve des nuances de pomme et de citron.

Eric Barrat, Vignobles Gagne et Barrat
La Maçonne
33760 Frontenac
Téléphone :05 56 23 98 50
Télécopie :05 56 23 98 50
Email : brancompostelle@aol.com
Site : chateaupontlesmoines


> Nos dégustations de la semaine

Château CROQUE MICHOTTE


Au sommet. Le vin est racé et distingué, très représentatif de ce que doit être un vrai grand vin de Saint-Émilion, collectionne les récompenses, et c?est mérité.



?Il y a 3 ans, nous avons arraché deux hectares de vignes, nous y avons replanté du Cabernet franc pour augmenter la complexité et la structure de nos vins,
nous dit Lucile Carle.
C?est un cépage bien résistant, un peu plus tardif, très intéressant pour la concentration des vins. Notre vignoble est non loin de Pomerol et nous tenons à conserver dans nos vins, la finesse, le côté féminin apporté par le Merlot.
Nous sommes certifiés en agriculture biologique Ecocert depuis 1999. Cela induit des efforts supplémentaires pour nos ouvriers agricoles, surveillance permanente, labour, enherbement? pour produire de bons vins, il faut de beaux raisins et nous sommes très reconnaissant au couple qui travaille avec nous depuis près de 18 ans, Claudie et Eric. Ils connaissent très bien le vignoble et nous entretenons des rapports de confiance avec eux. Ce n?est pas évident de travailler dans les vignes, l?été quand il fait chaud ou l?hiver quand il fait parfois ?5°. Le travail de personnel agricole mérite le respect car, c?est grâce à eux, que l?on a de belles grappes de raisins. Nous utilisons pour les traitements uniquement de la Bouillie Bordelaise ou de l?argile verte en poudre, finalement tout se passe bien et cela depuis presque 20 ans ! C?est vrai que nous prenons plus de risques que les vignobles qui sont en agriculture conventionnelle, surtout les années où le climat n?est pas évident?
C?est pour protéger ses employés de la toxicité des produits chimiques utilisés pour traiter les vignes, que mon père, Pierre Carle, en 1999, a décidé de passer en Agriculture Biologique. Il n?y a pas de différence dans le verre, il n?y a pas de résidu, c?est uniquement une question de principe. L?Agriculture Biologique permet aussi de ne pas polluer les sols, il ne faut pas les appauvrir, nous sommes sur les plus beaux terroirs du monde, il faut savoir en prendre soin !?
Un grand coup de cœur pour ce Saint-Émilion GC 2015, intense et chaleureux, charpenté, coloré et parfumé, aux connotations de truffe et de griotte mûre en finale, un vin qui révèle des tanins puissants et très fins à la fois. Le 2014, au nez complexe où prédominent la groseille et les sous-bois, mêlant structure et charnu, développe au palais des notes de fruits rouges cuits, de cannelle et de fumé, des tanins soyeux, tout en bouche, très savoureux déjà, même s?il a un réel potentiel d?évolution. Le 2012, de couleur grenat intense, bien charnu comme nous les aimons, aux notes de pruneau, un vin marqué par son équilibre et son harmonie, qui associe puissance et distinction, de très belle évolution, parfait avec un carré d'agneau rôti aux endives ou des noix de veau, sauce au romarin. Le 2011, tout en finesse, se caractérise par une charpente solide et des nuances de fruits cuits, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, la mûre et les sous-bois. Le 2010 est superbe, de base tannique importante et très équilibrée, aux arômes de fruits rouges cuits, de truffe, d?épices et de sous-bois, un vin ample, d?un remarquable équilibre en bouche, avec beaucoup de matière. Le 2009 n?a rien à lui envier, très typé, aux tanins très soyeux mais fermes également, au nez complexe (fraise des bois, cuir), d?une belle intensité en finale, un vin riche en couleur, classique, alliant finesse et charpente, ample et persistant en bouche, certainement l?une des plus belles réussites de l?appellation dans ce millésime. Quant à ce 2008, parfait actuellement, de couleur soutenue, il est d?une belle charpente, structuré, aux connotations de réglisse, de sous-bois et de cerise macérée, de bouche pleine et savoureuse.

Pierre et Lucile Carle

33330 Saint Emilion
Tél. : 05 57 51 13 64
Email : chateau@croque-michotte.fr
www.croque-michotte.fr


Château LAYAUGA-DUBOSCQ


Henri Duboscq (voir Haut-Marbuzet) et sa sœur Anne-Marie se sont associés à Philippe Jorand dans ce vignoble de 12 ha qui s'étend sur les communes de Gaillan et de Queyrac. 





Belle verticale cette année de ce Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance (50% de barriques neuves) : le 2015, très parfumé au nez (griotte, fumé), dense, tout en distinction, aux notes de cassis et de sous-bois au palais, a des tanins soyeux mais denses.
Excellent 2014, ample, de robe grenat intense, aux senteurs de prune et de mûre, de bouche très équilibrée, un vin bien caractéristique de ce millésime médocain, qui mêle structure et rondeur. Le 2013, de robe pourpre soutenu, parfumé, séveux, est généreux et persistant en bouche. Le 2012, tout en arômes, de bouche bien corsée, de couleur intense, allie rondeur et puissance, une très bonne structure et des arômes de fruits cuits et d?épices en finale, à prévoir avec des noix de veau, sauce au romarin ou un bœuf aux poivrons.
Le 2011, où l?élégance prime, est un vin qui mêle fermeté et délicatesse, au nez où dominent la fraise des bois mûre et les épices. 
Le 2010, parfumé, typé, rond mais de jolie charpente, avec des connotations de fraise des bois et d'épices, tout en bouche, où se décèle une jolie finale corsée au palais, est un vin qui demande une cuisine délicate comme, par exemple, une poule faisanne truffée et girolles à la crème ou un rôti de veau en croûte.
Le 2009, d?un beau rouge profond, riche en fruits rouges et noirs, ample et structuré, tout en persistance d?arômes, tout en bouche, est à la fois puissant et gourmand. Excellent 2008, tout en couleur et en matière, au nez de griotte et de fumé, aux tanins mûrs, de belle couleur, parfumé, bien structuré, généreux comme ce 2006, de jolie robe grenat, aux arômes de fruits rouges, d?épices, de gibier, aux tanins bien enrobés, et le 2005, premier millésime, de bouche corsée et souple, qui développe un nez intense, marqué par des notes de petits fruits rouges à noyau, tout en arômes.

Henri, Bruno et Hugues Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Tél. : 05 56 59 30 54
Email : infos@haut-marbuzet.net


Château CORNEMPS


A l'ombre d'une chapelle du XIe siècle, Henri-Louis Fagard, aidé de son épouse Florence et de leur équipe, élèvent des vins de terroir, authentiques et racés.
Voilà un remarquable Bordeaux Supérieur cuvée Prestige 2014, 80% Merlot et 20% Cabernet-Sauvignon, très bien élevé, au bouquet subtil avec des notes de sous-bois et de myrtille, de bouche fondue, un vin qui allie rondeur et charpente. Le 2012, charnu comme il se doit, tout en nuances avec des notes de griotte et de cannelle, légèrement épicé, volumineux au palais. Le 2011, qui développe un nez délicat de sous-bois et de cassis, un vin de bouche souple, tout en saveurs. Le 2010, très représentatif de ce grand millésime classique bordelais, riche et soyeux à la fois, avec une bouche puissante, parfumée et persistante (violette, pruneau), est coloré, de très bonne évolution. Le 2009, d?un bel équilibre, est un vin aux tanins bien présents, avec des nuances de mûre en finale, d?excellente évolution également.
Le Bordeaux Supérieur 2014 est de belle robe soutenue, aux notes de fruits frais et d?humus, de très bonne évolution.

Henri-Louis Fagard

33570 Petit-Palais-et-Cornemps
Tél. : 05 57 69 73 19
Email : vignobles.fagard@wanadoo.fr
www.vignobles.fagard.com



> Les précédentes éditions

Edition du 06/03/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017

 



Château GRAND-MAISON


Château DARIUS


Château BOSSUET


Château FRANC LARTIGUE


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Château Le MEYNIEU


Château du MOULIN VIEUX


Château HAUT FERRAND


Château de PASQUETTE


Château HAUT-MARBUZET


Château BOIS CARRÉ


Château BEAUREGARD


Château LAUDUC


Château LAJARRE


Château LAVISON


Château MAYNE LALANDE


Château Les GRAVES de LOIRAC


Domaine de CHEVALIER


Clos TRIMOULET


Château de CÔME


Château La HAIE


Château DESMIRAIL


Château HAUT-LAGRANGE


Château MAZEYRES


Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Château PASCAUD


Château BELLEVUE-FAVEREAU


Château BOUSCAUT


Château BRONDELLE


Château Le BOURDIEU


Château DAVID


Château du PAYRE


Château La FLEUR CRAVIGNAC


Château du GRAND BOS



DOMAINE ALARY


CHATEAU VALGUY


CEDRIC CHIGNARD


DOMAINE DE LA RENAUDIE


CHATEAU DE LA BRUYERE


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


CLOS SAINT-PIERRE


DOMAINE VINCENT BACHELET


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


DOMAINE DE BELLEVUE


CHAMPAGNE GREMILLET


DOMAINE GUIZARD



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales